facebook youtube twitter

Test de Valkyrie Profile 2

par F.A.T.E

logo
Notation
 Scénario
17
 Gameplay
19
 Graphismes
19
 Musique
16
 Durée de vie
17

Valkyrie Profile...Voilà un nom qui doit faire baver plus d'un joueur de RPG... connaissant les joies de  l'import! En effet, une fois de plus, le jeu n'est jamais paru en Europe, et a été réédité il y a seulement un an sur PSP (encore) dans une version non traduite, ce qui est également le cas de Covenant Of The Plume qui vient tout juste de sortir sur DS. On ne peut vraiment pas dire que les éditeurs facilitent la tâche, déjà hardue, de rendre le genre RPG plus connu Outre-Atlantique...Enfin, revenons à nos moutons, puisqu'il s'agit ici de Silmeria, l'opus ps2 qui fait suite à sa petite soeur Lenneth.

Valkyrie Profile, premier du nom, jouit d'une forte réputation depuis sa sortie japonaise, il y a déjà 10 ans, grâce à des critiques unanimes envers les multiples qualités du jeu: Un scénario fort et émouvant (bien que la trame ne soit pas trop compliquée, loin de ça), un gameplay plutôt novateur, repris et amélioré dans Silmeria, des musiques « transcendantes » (j'avoue toujours me demander en quoi...) et un style 2D relativement léché. Soyons francs, VP: Silmeria a été attendu, peut-être trop même, par les adorateur du premier opus et je vais m'évertuer à vous montrer que l'exellence du jeu est vraiment très relative selon que l'on ait joué à Lenneth ou pas, selon que l'on considère VP2 comme les prémices de l'aventure de nos chères Valkyries et non comme une amélioration vénérée de l'épisode précédent....

Scénario

Je pense que pour introduire le scénario, il est essentiel de parler un peu de l'histoire de Lenneth, ou du moins de son contexte:
Ici, point de monde technologique, l'ensemble de l'Univers et la plupart des personnages s'inspirent de la mythologie nordique (Odin, Freya, Yggdrasil, le Valhalla)...     
Tout commence sur les terres de Midgard, lorsque Platina est surprise au beau milieu de la nuit par sa mère, en compagnie de Lucian, son « meilleur ami ». Celui ci l'entraîne alors avec elle dans la fôret. Bien sûr, Platina, déboussolée s'empresse de poser des questions à son ravisseur: pourquoi fuir?
Tout simplement parce que Lucian venait d'apprendre que les parents de la demoiselle, à court de monnaie, avaient décidé de la vendre à des inconnus. Après une longue marche, les deux amis arrivent dans une vaste plaine, baignée par les fleurs. C'est dans ce cadre bucolique qu'on entend tout à coup Lucian hurler le nom de Platina, lorsqu'il se souvient du danger que représentent ces fleurs: elles sont empoisonnées.
Trop tard: Platina est morte, elle s'est apparemment suicidée.

Après la fin de la scène, nous prenons le contrôle de Lenneth (presque un sosie de Platina...), une Valkyrie au service d'Odin (il y en a trois: Lenneth, Silmeria et Hrist), dont la mission sera de recruter des Einherjars, des guerriers morts au combats, sur Midgard en vue de les envoyer combattre au Valhalla , le Ragnarök se faisant proche (la Fin du monde).

Une des forces de cet opus était de proposer un scénario véritablement émouvant et déchirant: mission accomplie. Ainsi, Lenneth assistera, sans la moindre émotion, à la mort de bien des personnes qui deviendront plus tard ses alliés...Le plus poignant dans la trame du jeu était que non content de proposer de telles scènes, on passait beaucoup de temps à « écouter » les cris des âmes errantes, proches du décès, pour se rendre sur place, et regarder, sans compassion aucune, une personne mourir, pour l'envoyer à notre maître Odin.

Voilà pour la petite Lenneth!

Le scénario de VP2:Silmeria se place bien avant celui du premier épisode (100 ans, paraît-il, et j'insiste sur ce « paraît-il ») et par conséquent, il n'est absolument pas question de la crainte du Ragnarök, bien au contraire.
Le jeu débute sur la fuite de la princesse de Dipan, Alicia, une jeune fille-vaisseau, c'est-à-dire qui contient en elle deux âmes: la sienne et celle de Silmeria, la seconde Valkyrie, qui a été punie par Odin pour s'être rebellée, et qui est désormais obligée de résider dans le corps d'une humaine, endormie. Seulement voilà, Alicia semble être sensible à Silmeria (échec du « Rîte souverrain ») et communique avec elle, ce qui la fera maintes fois passer pour folle (elle était d'ailleurs enfermée et isolée dans un château par son père, le roi Barbarossa).
Débute alors une aventure à deux visages dans laquelle notre vaillante Valkyrie pousse la frêle Alicia à la fuite, lui demandant de dérober l'Orbe du Dragon, qu'Odin recherche, et qui pourrait bien être néfaste aux êtres mortels.
Disons le clairement, le scénario de cet opus n'est pas forcément (j'insiste) son point fort. Constituée de six chapitres, l'aventure ne décolle vraiment qu'à partir du quatrième, le reste de l'épopée étant on ne peut plus classique (on va de donjon en donjon à la recherche de l'orbe, du coup on passe par « tout », c'est à dire Feu, Eau, Terre...). De plus, malgrè les rebondissements très intéressants et surprenants qui interviennent du quatrième chapitre à la fin, le scénario ne se laissera pleinement savourer que par ceux qui auront terminé Lenneth, non pas que les autres seront totalement largués, mais il comprendront sans aucun doute moins bien les liens avec les personnages de VP (Lezard notamment, ou encore Arngrim, Brahms) et la trame perdra en intêret d'autant que bien que l'histoire devienne vraiment un régal sur la fin, les émotions dans le jeu son assez mal transcrites, malgrè les graphismes détaillés, on ne ressent pas grand chose venant des personnages, de même leur psychologie est vue à la va-vite et on assiste à une sorte de « point de vue externe » des évenements, sans aucune réelle analyse (le recrutement des Einherjars est d'ailleurs très largement simplifié, approchez vous d'une arme scintillante pour libérer l'esprit qu'elle contient...sans « aucun » dialogue). Dommage, car les ficelles scénaristiques sont très bien trouvées. On peut pas tout avoir comme dirait l'autre...et ici le fil conducteur de l'histoire prend le pas sur le charisme des personnages.

Test Valkyrie Profile 2  Test Valkyrie Profile 2  Test Valkyrie Profile 2
Gameplay

Aucun doute, voilà la grande force de cet opus, qui non content de reprendre un système déjà accrocheur, l'a enrichi, pour nous concocter une recette rafraîchissante et... terriblement enivrante!

Tout d'abord, focus sur les phases d'«exploration »:

Lorsque vous vous promenez dans un donjon (ou toute zone contenant des monstres), Alicia sera en mesure d'utiliser un sort, ayant pour effet de projeter des cristaux. Si vous touchez un ennemi avec ce pouvoir, il sera figé dans un bloc de glace et incapable de se mouvoir pendant quelques instants. Vous pouvez alors en profiter pour le frapper et engager le combat, ou lancer une deuxième salve de cristaux sur le bloc de glace pour interchanger vos positions et donc vous téléporter à sa place! Ce système ingénieux prend toute sa mesure dans les donjons, notamment pour faciliter l'accès à des coffres dont l'emplacement est parfois abusément dur à atteindre, il faudra alors tirer profit des rebonds de cristaux (sur murs et sols), de l'emplacement des monstres pour se téléporter là où on le désire. Petit exemple simple, je suis devant une grille qui me sépare d'un coffre, celui -ci étant gardé par un dragon, bien entendu. Eh bien, 2 tirs de cristaux sur le dragon, le premier pour le cryogéniser, le second pour me téléporter à sa place, et hop! Me voilà face à mon coffre...
Autant le préciser, dans certains donjons l'accès aux trésors mettra vos neurones et patience à rude épreuve!

Test Valkyrie Profile 2

Autre système intéressant et très utile: (le jeu étant parfois relativement corsé), le système « d'Orbe-Sceau » viendra vous aider. Les orbes sont des pierres magiques déposées selon différentes manières dans les donjons et qui, si vous parvenez à en prendre possession, pourront grandement vous faciliter la tâche lors des pugilats. En effet, ceux-ci disposent d'effets variés qui touchent alliés ou ennemis selon leur position.

Petit rappel:

Orbe posé sur un autel: Affecte vos ennemis dans une zone pré-établie.
Orbe possédé par l'ennemi: Affecte le groupe d'ennemis.
Orbe possédé par Alicia: Affecte vos alliés.
Orbe  placé dans une coque: Inactif.

Bien sûr, la plupart du temps, les monstres possèdent des orbes qui augmentent leurs statistiques, comme par exemple « ATK 150% », le but est alors de détruire le porteur de l'orbe pour le récupérer, ou de déposer celui-ci dans une coque et neutraliser ses effets.
Il existe également des « sources » qui communiquent avec les autels et vous permettent de restaurer ceux- que vous avez transférés depuis les piedestaux dans la « veine terrestre »- qui vous semblent les plus utiles, moyennant quelques cristaux(ah le fameux « récupération 200% »!).
Les combats étant influencés par les faiblesses entre éléments, il faudra sans cesse veiller à éviter de laisser à des ennemis de type feu un orbe qui augmente les coups de ce type de X % (on choisira alors plutôt de le déposer dans une coque pour inhiber ses effets).

Test Valkyrie Profile 2

Maintenant que vous savez tout des orbes et de leurs utilités, attelons nous à décrire le système de combat de VP2, qui est pour moi, un véritable coup de coeur.

Il faut savoir, que selon la façon dont vous toucherez l'ennemi, le combat commencera plus ou moins...mal.
Attaquer de front avec un coup d'épée vous donnera l'avantage de démarrer avec tout vos Points d'Action (PA) alors que se faire surprendre vous fera débuter à 0 ce qui peu s'avérer franchement dangereux.

Se placer avec efficacité:

Une fois la transition vers l'arêne effectuée, vous dirigez Alicia, ou un autre personnage, suivie de la troupe que vous avez formée (4 personnages en combat). Vous pouvez vous déplacer librement, tout comme l'ennemi, toutefois, celui-ci ne bougera que lorsque vous bougerez également, on peut donc plutôt parler de semi temps-réel.
Un cercle est dessiné autour de vos protagonistes: il représente votre champ d'action. En résumé, si l'ennemi entre dedans vous pourrez l'attaquer, et vice-versa puisque la zone d'attaque des monstres est symbolisée par une forme rouge (« forme » car elle est très variable, parfois courte et qui prend pourtant parfois « tout » le terrain sur la fin du jeu) qu'il faudra donc tenter d'éviter pour prendre ce dernier de revers et l'agresser sans se faire soi-même piéger!
Pour vous aider, vous pourrez tenter un « Rush » en appuyant sur R1, c'est à dire que, moyennant quelques PA, vos personnages effectueront un saut plus ou moins grand, permettant de se rapprocher de l'ennemi ou d'éviter sa zone d'attaque in-extremis.
Voilà pour le côté « tactique » des affrontements...
Mais nous ne touchons pas encore le fond du sytème.

Donner tout ce que l'on a:

Une fois que l'adversaire a pénétré votre zone de combat, le réel « bourrinage » commence.
Dans le menu du jeu, vous avez associé chaque personnage à un bouton de la manette: rond, croix, triangle ou carre.
Le but du jeu est alors d'enchaîner les coups de nos alliés en martelant (dire le contraire serait mentir) le pad de la console. En gros, il faut essayer de réaliser un nombre de combos élevé et de chaîner ses attaques le mieux possible pour éviter de consommer trop de PA, tout en demeurant   efficace: en effet, votre tour s'arrête dès que vous avez vidé la barre jaune située en bas de l'écran... et dès lors, gare à l'ennemi! D'où l'utilité de garder quelques PA...

Lorsque je parlais des combos un peu plus haut, j'aimerai préciser une de leur utilité: déclancher la Grande Magie et les Coups Spéciaux.
Vous avez à gauche de la jauge de PA, un compteur, qui affiche le nombre de coups que vous parvenez à caser lors d'un joute (ex: 26). Si vous parvenez à remplir ce dernier, vous déloquerez les coups ultimes de vos personnages(Attention, les coups ultimes sont associés aux armes! Ceraines ne permmettent donc pas d'en user!), ce qui est symbolisé à l'écran par l'affichage du mot « DAMNATION ». A partir de cet instant, libre à vous d'enchaîner les coups spéciaux de TOUT vos alliés...et de provoquer d'énormes dégâts.

Au rayon des subtilités, la possibilité de « démembrer » vos ennemis, de les projeter en l'air, pour gagner plus d'objets et avoir des chances de débloquer un mode « Furie », vous autorisant soudain à bourriner comme jamais puisque vos PA ne chutent plus lors de vos assauts!

Pour conclure cette « sous partie », je dirai simplement qu'il est très dur de trouver un rival à VP2 dans le domaine de l'addiction que peut procurer un gameplay: il possède un CBS à la fois tactique, puisqu'il faut sans cesse éviter les erreurs de déplacements, gérer ses PA, et dynamique lors des assauts qui réclameront toute votre fureur pour faire exploser le compteur de combos (un juste rappel à VP1). Tout simplement grisant, et témoin d'une véritable recherche au niveau du plaisir de jeu. Loin de se reposer sur les acquis du premier opus, le principe de bataille a été grandement enrichi pour gagner en finesse et en réalisme, et de cette manière, pousser le joueur à se surpasser et tout faire pour écraser le leader adverse en un minimum de temps et avec « le maximum de style »!

Test Valkyrie Profile 2  Test Valkyrie Profile 2  Test Valkyrie Profile 2

Pour le reste, Valkyrie Profile 2 reste plutôt classique: on enchaîne les donjons et les villes de manière assez monotone -en pointant notre destination sur la carte de Midgard- ces dernières permettent d'ailleurs principalement de se ravitailler et de trouver repos dans une auberge. Toutefois, essayez de bien discuter avec les PNJ, qui sait, peut-être pourriez vous débloquer un (des) donjon(s) optionnel(s)?

Equipement:

Petit précision au niveau de l'équipement de vos personnages...

Lorsque vous aurez l'occasion de faire des emplettes pour acheter arcs, épées, bâtons et autres, vous pourrez remarquer que chaque arme et pièce d'équipement possède une couleur: Rouge, vert, bleu ou incolore.
Si vous réussissez à équiper votre protagoniste d'une seule et même couleur (ex: vert), celui-ci bénéficera de divers bonus, pourtant, les couleurs ne sont qu'un élément mineur à prendre en compte, puisque chaque objet de couleur possède également une rune qui lui est associée. Selon vos enchaînements de runes, vous aurez la possibilité de débloquer telle ou telle capacitée (chaque Skill réclame une combinaison de runes spécifique). Une fois les runes actives, elles apparaissent en surbrillance et la compétence commencera à être développée au fil des combats, jusqu'à être enfin apprise. Autant dire que même les menus deviennent un véritable casse-tête au fil de la progression!

Test Valkyrie Profile 2
Musiques

La bande son de Valkyrie Profile: Silmeria est composée par Sakuraba (je pense que cela devient une habitude), qui ne démérite pas et propose une OST de bonne facture, avec quelques très bons thèmes. Cependant, j'avoue que le tout manque clairement d'originalité, et depuis quelques temps Motoï Sakuraba a tendance à reprendre beaucoup de ce qu'il a déjà fait: en conséquent, peu de nouveau, et quelques airs dont on a l'impression de les avoir déjà entendus autre part. Mais bon, comme je l'ai dit, le travail est là et la bande son du jeu est relativement bonne. Je trouve juste dommage de voir du « Sakuraba » partout, alors que d'autres artistes le valent largement, et je doute que ce dernier ait le temps de beaucoup s'inspirer en travaillant sur tous ces projets en même temps.
C'est désormais une habitude, voici les pistes de l'OST qui m'ont le plus charmé:

A Motion Of Finishing Blow (random battles), The Enlarged Soul, No Knowledge Of Wisdom, Indescribable Grief, Unrestrained Struggle, Life Which Desires Death And Death Which Desires Life, Celestial Troupe, Climax Coming From The Abyss, Spinning The Thread Of Creation, A World Supported By Emotion, Disturb The Doubtful Sleep (Musique du Palais du dragon vénéré, qui sonne très Sakuraba, j'adore personnellement), Blossom Out For You ...
Niveau doublage, c'est pas trop mal, et cela aurait pu être correct sans une synchronisation labiale totalement à la ramasse. Les sons de menus rappellent ceux de VP, premier du nom.

Graphismes

Un point irréprochable à l'instar du Gameplay; VP:2 est de toute beauté, et ce malgrè une vue «  impression 2D » lors des phases d'exploration.
Tout d'abord les cinématiques font preuve d'une animation de très bonne facture (voire exellente) et les personnages sont un régal pour les yeux, ils sont extrêmements détaillés que cela soit au niveau de leurs iris ou de leur cheveux(Alicia...), et on peut dire que notre PS2 est loin d'être sous exploitée! La transition avec la CG d'ouverture n'est d'ailleurs pas aussi frapante que dans d'autres jeux, c'est dire!
Lors de l'exploration qui ne se fait que sur « scrolling horizontal », les décors sont pour la plupart tout simplement sublimes et riches: chaque détail est là, et certains jeux de lumière sont impressionnants; on a véritablement la sensation de se retrouver devant des peintures, des oeuvres de maître et la frustration de ne pouvoir explorer l'intégralité du décor n'en est que plus importante: vous l'aurez compris, l'immersion dans l'univers du jeu est totale.
Petit bémol lors des combats, malgrè des effets variés (sans surcharge) et une modélisation/animation de haute volée, les décors sont tout de même franchement vides et se limitent à pas grand chose la plupart du temps, hop un peu d'herbe, hop que des pierres...Il faut dire que le jeu est un tel régal graphique qu'on devient très vite exigeant.

Test Valkyrie Profile 2  Test Valkyrie Profile 2  Test Valkyrie Profile 2
Durée de vie

Comptez 45 heures pour la trame principale (quelques séances de level up s'imposent) ou moins si vous jouez avec les armes ultimes qu'on peu acquérir en cours de partie.
Notons que lorsque vous aurez battu le dernier boss du jeu, la Séraphic Gate, un donjon optionnel sera automatiquement débloqué et offrira pas mal de challenge en vous proposant notamment de réaffronter la plupart des boss (à chaque combat remporté vous regagnerez des membres de l'équipe perdu voire des « nouveaux, je n'en dit pas plus). Le combat final vous opposera à la légendaire Iseria Queen: idem, si vous avez les armes ultimes, vous aurez sans doute plus de facilité, personnellement, j'avoue que sans, j'ai eu un peu de mal par moments...d'autant que la difficulté au niveau des boss est plutôt mal gérée dans ce donjon. Bref, j'ai personnellement mis 90 h à finir ma première partie (trame + optionnel = Séraphic Gate et quelques donjons comme le Château Obssession).

Test Valkyrie Profile 2  Test Valkyrie Profile 2  Test Valkyrie Profile 2

En guise de conclusion, je tiens à souligner l'excellence de Valkyrie Profile : Silmeria qui dispose de réelles richesses au niveau du gameplay, des graphismes et du scénario, malheureusement peu accessible à ceux qui n'ont pas découvert le premier opus, dans le sens où nous avons ici à faire à un prémice très particulier (en dire plus serait spoiler), par conséquent il est dur de voir ce second épisode comme une préquelle et celui-ci souffre de la comparaison avec Lenneth, notamment au niveau de l'ambiance et de l'émotion, qui semblent avoir été reléguées au second plan. Toutefois, je demeure certain que ce jeu vous enchantera, que vous ayez terminé Lenneth...ou pas. Car c'est là le pouvoir des « grands » jeux: mettre tout le monde (plus ou moins)d'accord.

Points forts
Points faibles
Un système de combat riche, assez tactique et réellement dynamique, qui perfectionne la base offerte par VP1:voici l'un des meilleurs BS proposé jusqu'à maintenant.
Une patte graphique qui ne plaira pas à tous.
Des graphismes époustouflants, et des environnements qui sont un ode à la poésie et à l'évasion (je ne me sens plus...). Une toile de maître.
Manque d'émotion bien que la trame s'y prête, les personnages, malgrè leur finition, peinent à nous convaincre et sont dans l'ensemble peu originaux comparé à ceux de VP1.
Un donjon optionnel représentant un réel challenge vous est proposé, ponctué de petites scènes humoristiques (je vous laisse le plaisir de la découverte).
Il est conseillé d'avoir achevé VP1 pour profiter pleinement de l'aventure.
Un scénario très convaincant notamment à partir du quatrième chapitre (malgrè quelques « incohérences » ou manque d'explications).
Difficulté relativement mal gérée (grosse différence entre certains chapitres).

Test Valkyrie Profile 2
© 2009 - 2015 Universalsoluce.com (anciennement Airpg.fr) | Toute reproduction interdite | Mentions légales