facebook youtube twitter

Test de Kingdom Hearts 2

par F.A.T.E

logo
Notation
 Scénario
16
 Gameplay
17
 Graphismes
18
 Musique
17
 Durée de vie
15

Pour un amateur de RPG, il est bien souvent difficile d'être pleinement satisfait d'un jeu, et l'on se plaint souvent de très bons softs, dont les qualités sont gachées par quelques -ou le plus souvent - un gros défaut rédhibitoire. C'est de ce mal que semblent souffrir la plupart des RPG dits« Next-Gen ».

Aussi, quel n'est pas le plaisir de découvrir que la suite d'un jeu que l'on a apprécié, corrige tout ce qui a discrédité ce dernier...

Scénario

Kingdom Hearts II prend place un an après la fin de « Chain Of Memories », l'opus GBA, dans lequel Sora avait tenté, en vain, de retrouver Riku en s'aventurant dans Oblivion Castle, endroit mystérieux où celui-ci a vu sa mémoire malmenée par la sorcière Naminé, un pion de l'Organisation XIII.
Voyant ses souvenirs altérés, le jeune châtain fût placé dans un « cocon » de restauration, dans lequel il restera enfermé un an, le temps que DiZ recompose sa mémoire...
Aux malheureux possesseurs de PS2 qui n'auraient pas pu profiter de l'opus portable, je dirai de ne pas s'inquiéter: Kingdom Hearts 2 propose un petit résumé, sous forme de cinématique, de l'aventure précédente, qui n'est de toute façon pas essentielle à la compréhension de la trame de ce second épisode, Sora et ses compagnons ne gardant aucun souvenir de leur progression dans Castle Oblivion. Pour eux, tout semble s'être arrêté à la fin de Kingdom Hearts premier du nom.
Le début du jeu nous place dans la peau du jeune Roxas, un garçon de Twilight Town, qui passe des vacances plutôt mouvementées en compagnie de ses amis de toujours (Pence, Hayner et Olette).
Voilà un commencement plutôt déroutant pour le joueur habitué à diriger Sora, en effet, ce n'est que 2h environ après le début du jeu que nous en seront un peu plus sur ce qui arrive à ce dernier.

Test Kingdom Hearts 2

Débute alors, au niveau du synopsis, une grande différence avec Kingdom Hearts, ou plutôt, à défaut d'une différence, une évolution. Le final de la première partie du jeu est saisissant et sublimé par une mise en scène infaillible qui entretiendra ensuite le mystère tout au long de l'épopée. Ce second opus gagne réellement en maturité de même que l'intrigue, basée autour de l'Organisation XIII est riche en rebondissements comparée à la trame monotone et irrégulière du 1. Certes, les révélations nous arrivent toujours au compte goutte et le rythme a par moments tendance à être lourd, mais on pardonne aisément à Kingdom Hearts 2 ces minces écueils tant il parvient à surprendre en dévoilant des ficelles scénarisitques insoupçonnées: voilà qui confirme les impressions laissées par le final de KH1 et Chain Of Memories.
De même, et bien que l'aventure fasse la part belle aux preuves d'amitiés, Sora a évolué, comme ses camarades, et sa bonne humeur, son manque de prise de sérieux, se mêlent parfois à une mélancolie très palpable, voire une violence dans certains cas. Les relations entre les protagonsites sont bien plus mises en avant dans cet opus, du côté des gentils comme des « méchants », bien que cette dernière notion commence à se défragmenter dans Kingdom Hearts 2, grâce à de nombreuses cut-scènes nous montrant les 2 visages de l'intrigue. Les rapports d'Ansem sont toujours présents et...angoissants quant aux réelles racines du scénario.

Un grand pas a été franchi, et Kingdom Hearts 2 démontre immédiatement son souci de corriger les erreurs du passé.

Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2
Gameplay

En dehors des différentes visites dans les mondes Disney qui n'ont pas réellement changées, Kingdom Hearts s'est très largement perfectionné sur son approche des combats.

Dans le fond, rien ne change vraiment, cependant le gamplay du jeu se voit tout de même enrichi de quelques subtilités qui lui permettent d'atteindre le paroxysme en matière de dynamisme.
Le menu, présenté dans le test de KH1, est toujours présent et garde les mêmes fonctions à quelques exeptions près:

Le « ? » qui permettait de déclancher les arcanes du le premier volet et ici remplacé par « Fusion».

Mais qu'est-ce donc que les Fusions?

Le « Drive », ou « Flux », dans la VF, correspond à une jauge jaune située juste à côté de l'artwork de Sora, au dessus de la barre de MP.

Test Kingdom Hearts 2

Le flux se remplit au fil des combats, en enchaînant les coups, ou bien en ramassant des orbes permettant de l'augmenter. Vous démarrerez avec 3 jauges de Flux, qui augmenteront au fil de l'aventure (j'en étais arrivé à 7 ou 8 dans ma partie, si je me souviens bien).
L'utilité de cet ajout dans KH2, est qu'il permet à Sora, après 2-3h de jeu, d'utiliser les fusions, notamment grâce à son nouveau costume (eh oui).
Les Fusions peuvent être réalisées avec Dingo (Vaillance), Donald (Sagesse), les 2 (Maîtrise), puis la forme Suprême qu'on obtient aléatoirement après avoir utilisé X fois les autres fusions, dans le dernier monde (c'est du moins là bas que je l'ai acquise...).

Il existe aussi « l'Anti Form » qui apparaît parfois mystérieusement alors que l'on utilise une autre fusion: Sora y est « noir » et vaporeux (sans spoiler, c'est en lien avec ce qu'il a fait à Hollow Bastion dans le premier opus, pour sauver Kairi) comme une sorte de Sans-Coeur et devient alors très puissant et rapide, cependant il ne peut se soigner ou annuler son état, comme il est possible de le faire avec chaque autre forme! Une manipulation qui peut s'avérer dangereuse...d'autant qu'elle n'est jamais volontaire!

Test Kingdom Hearts 2

Voilà pour le Flux...

Toujours au niveau du menu, celui-ci est désomais scindé en deux parties (croix directionnelle pour passer de l'un à l'autre), la seconde étant composée des commandes « attaque », « invocation », « intervertir » et « renkei ».

« Intervertir » vous permet de switcher entre les personages de votre groupe, par exemple, je peux échanger Jack contre Dingo, vu qu'il n'y a que 3 peronnages maximum en combat....

Les Renkei (ou « coopération » en VF), qui sont une nouveauté dans Kingdom Hearts II, permettent d'utiliser des duos avec les membres de votre groupe, qu'il s'agisse de Donald et cie, comme de Riku, Mulan, la Bête...bref, n'importe quel personnage vous accompagnant dans vos pérégrinations à travers le monde. Inutile de préciser que les Renkei sont très efficaces et permettent de boucler un combat rapidement, de plus, vos yeux ne s'en plaindront pas...Le prix de leur utilisation sera votre jauge de MP, intégrale.

Test KH2

D'ailleurs, à l'inverse de KH, si vos MP sont totalement consommés, il seront « inutilisables » pendant un moment, le temps que la barre se recharge d'elle-même et vous autorise à vous servir de nouveau des Magies et Renkei...

Les invocations, comme la fée Clochette, Chicken Little (et j'en passe) sont toujours au programme et demeurent malheureusement toujours aussi inutiles, car bien qu'elles soient visuellement impécables, celles -ci sont loin d'être essentielles! On ne les utilise jamais (mis à part Clochette)..

Vous l'aurez compris, Kingdom Hearts II est bien plus complet et recherché que son aîné: il ne se repose plus uniquement sur le plaisir que procure un A-RPG en lui-même, et se voit greffer de multiples possibilités qui enrichissent incontestablement le gameplay, lui permettant de révéler tout son pouvoir d'immersion.

Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2

Au coeur des affrontements:

Kingdom Hearts, à défaut d'être brouillon, demeurait très dynamique en combat et offrait un panel d'actions assez varié, qui s'enchaînaient de fort belle manière. Pourtant, KH2 fait beaucoup mieux et nous offre des batailles splendides, d'une frénésie à toute épreuve. En effet, dans ce volet, Sora agît de manière bien plus agressive et ses combos s'enchaînent à une vitesse folle, dès le début du jeu: les ennemis sont chatiés par une prodigieuse rapidité d'action, qui peut se poursuivre dans des combos aériens à donner le vertige!
Chaque bataille mise sur le spectaculaire, que ce soit chez les boss ou les ennemis (l'affrontement des mille sans-coeurs est CULTE), Sora ne s'arrête jamais et saute d'un adversaire à l'autre en offrant à chacun une rafale de coup plus stylés les uns que les autres, qui se termine souvent par une Reaction Command (j'y reviendrai) bien placée et au combien efficace! Les combos aériens sont démentiels et nous permettent d'allier les sauts, multiples pirouettes de Sora à des combos hallucinants qui maintiennent le monstre en l'air et nous permettent de poursuivre  les assauts « à volonté ». Il est possbile d'en faire autant pour les boss qui n'hésiteront pas à vous envoyer valser dans le décors, à coup de lances (Xaldin), guitare (Demyx), foudre...arrive alors une phase tout aussi exitante, les esquives, facilitées par la reaction Command, qui nous démontrent à quel point Sora bouge bien, et à quel point l'action est entrainante: pas à un seul moment on ne s'ennuie, d'ailleurs, le joueur n'a pas vraiment le temps de se le demander!

Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2

La Reaction Command:

Autre petite nouveauté de KH2, la « Commande réaction » (touche triangle), qui interviendra à des moments bien préçis, en combat, pour vous permettre de réaliser des actions contextuelles s'apparentant à des « QTE », souvent très impressionantes contre les boss et qui pourront parfois vous sortir d'un pétrin in-extremis. Il sera alors question de timing pour marteler la touche triangle au bon moment et infliger de lourds coups critiques, ou tenter une contre-attaque!
De même, chaque type d'ennemis du jeu (ou presque) vous permettra d'utiliser une CR différente dans le but de lui infliger des dégâts ou d'esquiver ses assauts:

Ex: Les Reflets ont pour CR associée « Glissade » vous autorisant à glisser dans leur dos pour mieux les anéantir l'instant d'après; alors que lesSamouraï vous proposeront un « Face à Face », très bien rendu, et qui mettra vos réflexes à l'épreuve.

N'allez pas croire que la fameuse « touche triangle » arrête ici ses petits exploits, car l'ensemble du jeu tourne autour de ce bouton: qu'il s'agisse de parler aux PNJ, d'ouvir un coffre, d'effectuer n'importe quelle action...plus besoin de passer par le menu! Tout s'effectue à partir de la CR qui simplifie grandement les interactions et apporte de la souplesse à un système qui s'avérait lourdingue dans le précédent volet. En fait, dès que vous voyez une lueur verte en forme de triangle  apparaître à l'écran...appuyez sur la fameuse touche!

Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2

Le menu a très peu évolué, bien que les compétences ne soient désormais plus des arcanes: Vous disposez d'un nombre de PC prédéfini qui augmentera au fil de vos niveaux et vous permettra d'acquérir de nouvelles compétences, ayant pour la plupart le but d'augmenter le nombre de combos max de Sora, ainsi que leur puissance. A noter que vous conserverez quelques skills comme « Pirouette » (appuyez sur rond pour vous rattraper lors d'une chute), les « Super Saut » ou même la possibilité de voler: « Vol plané » (qui ne s'obtient que très tard, pas dans la trame principale dans mon cas, mais bien après en dévellopant les Fusions, qui évoluent et gagnent de l'XP!). Adieu la roulade par contre!

Un système « d'auto-recharge » existe également pour les objets, qui seront rechargés dans votre menu dès que vous les aurez épuisés! [uniquement hors combat bien sûr, sinon ça serait trop simple ;)]

Petit résumé:

Le Gameplay de Kingdom Hearts II est fort d'une amélioration prodigieuse: les intéractions sont dorénavant simplifiées par la Reaction Command qui offre de nombreuses QTE lors des boss battles et investit d'autant plus le joueur, devant rester concentré et paré à user de ses meilleurs réflexes. Les batailles ont gagné en intensité ainsi qu'en superbe : elles sont d'un dynamisme ahurissant, les combos semblent ne jamais s'arrêter et les coups s'enchaînent avec une frénésie spectaculaire, en réussissant l'exploit de maintenir un certain « naturel » dans les mouvements de nos personnages. Les Renkei et Fusions pimentent à leur manière les combats en nous offrant des cut-scènes de toute splendeur qui accentuent le côté terriblement bourrin du soft, mettant en scène Sora déchaîné. Du très bon boulot...

Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2
Graphismes

Soyons clairs, Kingdom Hearts II est graphiquement sublime, et est sans aucun doute un des plus beaux RPG de la Playstation 2. Sora et ses compagnons sont  modélisés à la perfection: leur yeux, les formes de leur corps, les détails de leurs vêtements sont autant d'éléments qui montre le soin apporté à leur réalisation. Kingdom Hearts était déjà très bon dans ce donmaine, mais avec ce nouvel opus, le paroxysme est atteint et il est très dur de trouver un défaut à la modélisation d'ensemble (à part les doigts!). Cependant je reviens sur le côté « épuré » de Kingdom Hearts, qui rend évidemment la réalisation moins compliquée...
En fait, la où Kingdom Hearts II surprend vraiment, c'est au niveau de son animation : les mouvements de Sora en combat sont hallucinants de fluidité et de classe, chaque geste qu'il fait paraît si naturel et travaillé! Rien que l'ouverture anodine d'un coffre devient classe, tellement les mimiques du personnage sont réalistes, il n'y a pas le moindre ralentissement, pas un mouvement dans l'enchaînement des combos qui paraît haché, tout s'enchaîne à la perfection ce qui est réellement génial, d'autant que le dynamisme de jeu s'en trouve grandement rehaussé (déjà que le système est rapide, imaginez!).
Les effets qui soulignent chacune de vos attaques sont aussi extrêmement bien réalisés et sont surtout très variés, ils accompagnent avec élégance chaque mouvement de Sora et de ses adversaires pour souligner la force de frappe, les magies les plus dévastatrices...Les batailles en deviennent réellement cultes, que cela soit par les petites cut-scènes provoquées par la « Commande Réaction » ou la souplesse de l'ensemble. De même, la mise en scène s'avère soignée et met bien en valeur les personnages (diversité des angles de vue ect...). La grande classe!

Auncun doute là dessus: les développeurs se sont donnés à fond.

Un des points faibles du premier opus était la manque de soin apporté aux décors, qui ont ici, pour la plupart, été nettement améliorés et sont bien plus vastes qu'auparavant. Cependant, malgrè les efforts indéniables qui ont été faits, les environnements restent trop anondins pour vraiment convaincre, certes, dans l'ensemble, certains lieus sont assez jolis (voire jolis), mais rien d'extraordinaire et je préfère largement le charme de quelques RPG bien plus vieux....

Le reste du jeu étant réellement soigné, la réalisation des décors ne parvient pas à faire décrocher le joueur, loin de là!

Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2
Musiques

Yoko Shinomura persiste et signe, l'OST de Kingdom Hearts II est dans la continuité de celui du premier opus, et dispose cette fois d'une majorité de très bonnes pistes, qui se révèlent progressivement et pas juste à la fin de l'aventure comme pour Kingdom Hearts premier du nom. Les thèmes de boss restent un pur bonheur et sont assez variés, de même que plusieurs musiques d'ambiance flattent réellement les oreilles, ce qui est un progrès incontestable.
Le plus étonnant là dedans, c'est que même les pistes entendues lors des différents voyages en vaisseau Gummi, sont pour la plupart...exellentes (je ne plaisante pas).

Voici les pistes qui vous feront « rêver d'évasion » (qui n'aimerait pas voyager avec Donald et Dingo...?) : « Dearly Beloved », « Passion »(instrumental, la version US proposée dans les versions PAL est horrible, écoutez la japonaise...), « Lazy Afternoons », « Tension Rising », « Missing You », « The 13th Struggle », « Desire For All That Is Lost », « Asteroid Attack » (on ne rigole pas!), « Dance To The Death », « Monochrome Dreams », « He's A Pirate », « The Encounter », « Space Paranoids » (spéciale), « The 13th Dilemna », « A Fight To The Death », « Deep Drevie », « The Sacred Moon ».

Le doublage français est toujours d'actualité, pour le plus grand plaisir/déplaisir de tous. Personnellement il m'a encore moins convaincu que celui du premier opus, heureusement que Sora redresse un peu tout ça. Les acteurs ne s'investissent pas le moins du monde (chapeau à Roxas d'ailleurs) et...Dieu que c'est mou!

Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2
Durée de vie

Kingdom Hearts II gagne en longueur d'aventure ce qu'il perd en difficulté et en challenge:
Comptez 35 heures pour en voir le bout, ce qui est notamment dû au fait que chaque monde sera visité deux fois au cours du jeu (avec 2 sénarii différents), manoeuvre que j'ai trouvé particulièrement désolante, le plaisir de la découverte étant absent à notre second passage...
Je parlais de la difficulté un peu plus haut, qui m'avait ravi dans Kingdom Hearts  et qui ici n'est plus: la Reaction Command et les énormes possibilités de Gameplay font que les boss ne représentent que très peu de challenge (sauf un), de même, Séphiroth est ridiculement simple à battre, une fois qu'on a mis une stratégie au point, et encore...
Malgrè ces quelques défauts, KH2 dispose d'un mode expert, corsé, qui vous permettra de savourer pleinement les affrontements du jeu, avec parfois quelques petites « frayeurs ».
Les quêtes annexes sont moins intéressantes que dans le premier opus, mais les combats sont tellement plaisants, que Sora montera sans peine au level 99, après la fin du jeu, ne serait-ce que pour voir la machine de combat que l'on peut en faire en perfectionnant les compétences de fusion ect...

Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2  Test Kingdom Hearts 2

Kingdom Hearts II fait partie de ces jeux, auquels on s'attache s'en même s'en rendre compte et sans voir le temps passer. Après un premier opus de bonne facture, bien que très perfectible, Kingdom Hearts II a su tirer profit de ses erreurs passées et les développeurs ont réellement pris le temps de corriger ce qui a pu faire défaut au premier opus. Une très belle performance.

Points forts
Points faibles
Qualité graphique rehaussée par rapport au premier opus, la modélisation des protagonistes est sublîme. L'animation est époustouflante, les mouvements de Sora sont fluides et réalistes dans leur enchaînement.
Durée de vie de la trame principale basée sur une double visite des mondes. Quêtes pour la plupart inintéressantes.
Une bande son loin d'être en reste!
Difficulté quasi inexistante en mode Normal.
Un scénario qui commence finalement à décoller et se révèle bien plus axé sur les émotions des personnages. Un grand progrès.
Les décors qui sont encore et toujours le point faible du soft, bien que des efforts aient été entrepris.
Des combats d'une frénésie démentielle qui nous emportent sans aucun mal dans le jeu et lui garantissent une rejouabilitée à tout épreuve.
Le début de l'aventure, avec Roxas, qui est d'une lourdeur peu commune...

Test Kingdom Hearts 2
© 2009 - 2015 Universalsoluce.com (anciennement Airpg.fr) | Toute reproduction interdite | Mentions légales