facebook youtube twitter

Test de Chrono Trigger

par F.A.T.E

logo
Notation
 Scénario
17
 Gameplay
16
 Graphismes
18
 Musique
17
 Durée de vie
17

En début d'année est apparu sur Nintendo DS le remake d'un grand jeu, malheureusement très peu connu en Europe. Et pour cause, Chrono Trigger n'est jamais sorti sur le « Vieux-Continent », qu'il s'agisse de la version SNES ou PSOne. Pourtant, la célébrité du jeu Outre Atlantique lui a vallu une certaine notoriété parmi la communauté des « RPGiste ». C'est ainsi qu'en février dernier, ce « petit » RPG, jusqu'alors moyennement connu, s'est vu offrir une sortie européenne. Bien que Chrono Trigger ne soit, à l'origine, qu'un jeu Super Nes...il est aussi intemporel que son concept!

Scénario

La trame de Chrono Trigger prend place lors de la Fête Millénaire, une célébration qui a lieu en l'an 1000, Place Leene, et à laquelle Crono se rend pour voir la nouvelle invention « délirante » de son amie d'enfance, Lucca. En chemin, il percute accidentellement une jeune fille du nom de Marle, qui perd son pendentif fétiche. Après avoir retrouvé l'objet et sympathisé avec la nouvelle venue, Crono assiste au spectacle organisé par Lucca. Cette dernière est une gamine extrêmement intelligente  ayant récemment inventé une machine révolutionnaire, le Télépod, capable de vous emmener d'un endroit à l'autre, comme par magie. Après plusieurs essais concluants, Marle se décide à tenter « l'aventure scientifique »...
Malheureusement, tout ne ne passe pas comme prévu et le pendentif de la jeune fille réagit avec la machine qui s'emballe, bogue, et la propulse dans un étrange vortex. Affolé, Crono utilise de nouveau l'objet et la rejoint...400 ans plus tôt, en l'An 600!

Chrono Trigger Test

Le scénario de Chrono Trigger commence de manière relativement classique, mais a le mérite de nous immerger très rapidement dans l'action. Ainsi, les premières aventures de Chrono laisseront vite place à la matérialisation de la menace que représente Lavos, la mystérieuse entité découverte dans le Futur. Bien que certaines scènes soient téléphonées, on ne peut que s'incliner devant la qualité et l'efficacité de la trame qui n'accuse aucune baisse de rythme et réserve son lot de surprises au fur et à mesure de l'avancée. Un petit côté tragique finira d'ailleurs par apparaître, notamment à partir de la visites chez les Reptites, qui verront s'échouer sur leur Terre un « projectile » plutôt étrange. Les personnages sont pour la plupart très réussis, comme Lucca, Ayla, Magus et Schala par exemple, bien que l'on puisse reprocher à Marle sa mièvrerie, et à Chrono, son mutisme, d'un intêret très contestable. Il est vraiment surprenant de voir à quel point l'on s'attache à nos petits sprites et combien leurs personnalités sont bien retranscrites par les dialogues. C'est un vrai plaisir de voir Lucca fanfaronner devant une des ces prouesses techniques, Ayla s'exprimer comme une inculte, ou Frog aborder son côté chevaleresque...

Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test

L'Univers du jeu est particulièrement soigné, il évolue au fil de vos sauts dans le temps (7 époques au total), et demeure assez cohérent, de même que certains équipiers comme Robo et Ayla ne peuvent utiliser la magie, par souci de cohérence scénaristique (l'un n'a pas d'âme, l'autre est née avant la découverte de la magie). Le plaisir sucité par la découverte des mêmes lieux mais à des époques différentes est non négligeable, et les concepteurs se sont beaucoup appliqués pour rendre chaque détail important, et surtout imbriqué dans le synopsis général avec logique.
Plusieurs quêtes annexes vous permettent d'en savoir plus sur chacun de vos coéquipiers, n'hésitez pas à les faire car elle peuvent s'avérer réellement surprenantes. De même l'intrigue possède nombre de fins (11), ce qui assure une exellente rejouabilité ainsi que certaines...surprises!

En résumé, une trame classique dans son approche générale, mais qui surprend plusieurs fois au cours du jeu  et montre sa volonté de sortir des sentier battus, bien que le fil directeur soit toujours très palpable. Les protagonistes sont touchants et parfois même amusants (« Masa et Mune »), aussi bien du côté des « gentils » que des « méchants » (notion relative comme le montre le jeu). L'équipe est vraiment attachante, et chaque membre se dévoile au fur et à mesure de l'avancée scénaristique, ce qui permet d'éviter pas mal de clichés (au vu du design on pourrait penser que le soft se limite à cela, eh bien non , au contraire) et surtout de pousser un peu plus le joueur à s'investir dans sa quête.

Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test

Dommage cependant que le comportement de la reine de Zeal, pièce maîtresse de l'intrigue, ne soit pas plus travaillé. Il y aurait là de quoi faire...

Gameplay

Les affrontements de Chrono Trigger se déroulent suivant le principe de l'Active Time Battle (ATB) et peuvent survenir à n'importe quel moment lors d'une phase d'exploration: un ennemi s'approche de vous et le combat se lance immédiatement, sans la moindre transition, à l'endroit où vous vous trouviez à peine quelques secondes auparavant. Bien que le fond du système reste classique (Jauge ATB) et déjà vu, Chrono Trigger offre quelques belles subtilités, comme la nécessité d'assimiler les faiblesses de ses adversaires (Magie, un certain élément, une partie du corps, voire un objet à posséder), histoire de les anéantir en un minimum de temps et d'éviter de bourriner sans raison: à plusieurs reprises la stratégie sera de mise et il faudra énormément jouer avec les tares adverses pour éviter des retournements de situation parfois extrêmements rageants quand les boss tombent en Low-HP.

Chrono Trigger Test

Pas de soucis toutefois, les monstres normaux sont quand à eux assez peu résistants et prévisibles. Autre nouveauté, le système de « Duo/Trio » qui intervient souvent dans le jeu et permet les ¾ du temps de changer la donne de manière drastique: en entrainant vos coéquipiers, ceux-ci développeront des « affinités » et donc de nouvelles Tech, en Duo, voire, en Trio vers la fin du soft. Inutile de préciser que ces coups sont généralements très puissants (Coup Faucon), bien que certains puissent vous soigner (Vague Soin), leur utilisation abusive sera parfois recommandée...
J'avoue avoir été réellement lassé du système à la fin du jeu, mais je pense que les joueurs novices ou les fans d'ATB s'y retrouveront sans problème. Disons qu'il faut aimer ce style de combat, et que je regrette un peu le manque d'innovation de ce côté là, au vu de ce que réserve le jeu passé ce contexte. A l'époque, l'ATB était vraiment monnaie courante, et je suis très soulagé que la mode soit « passée », que les développeurs nous réservent enfin des systèmes plus aboutis.
Simple affaire de goûts.

Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test

En ce qui concerne le système d'évolution, il reste assez classique: à chaque niveau passé, vos caractérisitques augmentent et vous êtes suceptiles d'acquérir de nouvelles techniques. Pour autant, petite précision, que je trouve essentielle, puisqu'elle m'a beaucoup plu et me semble bien plus logique que dans la plupart des RPG: Une Tech n'est pas nécessairement acquise à un niveau, elle peut l'être mais cela sera dû au hasard puisque apprendre un Skill ne se fait que grâce aux points Tech gagnés en combat. Ainsi, vous pouvez visualiser dans le menu du jeu les Tech qui sont en cours d'apprentissage (ex: Illumina pour Chrono, X pts) et évaluer combien de temps il vous reste à patienter avant de pouvoir exercer vos talents!

Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test

L'exploration se fait de manière simple, comme dans tout RPG, bien qu'il sera possible de débloquer l'Epoch, un remarquable vaisseau qui vous facilitera grandement la tâche pour voyager sur la carte du monde et...d'époque en époque! Bref, on obtient un melting-pot de bonnes idées, quoique classiques ou déjà vues pour certaines, mais l'efficacité est là, et c'est bien tout ce que le joueur demande, Chrono Trigger se rattrapant largement sur sa narration et son côté découverte toujours renouvelé.

Graphismes

En 1995, il n'est pas vraiment possible de trouver beaucoup mieux que Chrono Trigger en matière de réalisation, le soft étant particulièrement soigné : la 2D employée et très bonne et surprend à plusieurs reprise lors de gros plans sur des panoramas esthétiquement très réussis (le Procès, Lavos, la Mammon Machine...). Les sprites de Crono et cie sont bien réalisés et possèdent un tas de petites mimiques qui vous feront sourire plus d'une fois. En plus de cela, la « mise en scène » s'avère soigné et beaucoup de panoramas sont très stylisés, tels que le Pont de Zénan. Le fait de pouvoir parcourir la même carte du monde (le bémol graphique du jeu, elle est particulièrement laide) à différentes époques a également permis aux développeurs de créer des ambiances très particulières, et il sera parfois difficile de reconnaître les environnements originaux tant ils ont évolué! Certains lieux comme l'Apocalypse de 1999, la Cité et le Palais de Zeal, ainsi que plusieurs panoramas de la Forêt d'Ayla sont un véritable délice visuel. Je vous laisse découvrir le reste, puisque le jeu est rigoureux en matière graphique et qu'aucun décor ne s'avère décevant. Mention spéciale au design de la Fin des Temps, qui est assez imaginatif.

Il en va de même pour les combats, qui se déroulent la plupart du temps sur le lieu de rencontre de l'ennemi: l'animation est surprenante et les effets lumineux, bien que classiques, savent se montrer inventifs et très colorés, pour mettre en valeur l'action. Les mouvements sont fluides et ne donnent pas l'impression d'avoir à faire à une « planche de sprite » qui aurait mal été coordonnée. Que du bon.
Bien sûr certains d'entre vous pesteront certainement sur le fait qu'il ne s'agîsse « que » de 2D, mais je puis vous assurer que le résultat est là et que Chrono Trigger saura vous ravîr, peut-importe vos exigences. Quand au remake DS, il est vrai qu'on peut regretter une abscence de réelles modifications graphiques ( une 3D par exemple), mais soyons francs, le jeu n'a pas besoin de ça pour vous bluffer.
Noton que le Character Design de Toriyama n'est peut-être pas pour rien dans le succès esthétique de Chrono Trigger, puisqu'il a tout de même réussi à créer des personnages très variés (Ayla, Magus, Schala, Frog) bien qu'on puisse très souvent établir des parallèles avec la série des Dragon Ball, mais bon, il s'agît là d'une des faiblesse connues du style d'Akira, qui ne démérite pas dans son travail sur CT. Beaucoup de ceux qui ont joué à Chrono Cross verront le changement radical entre les 2 softs.

Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test
Musiques

Yasunori Mitsuda, qui travaillera plus tard sur l'O.S.T de Chrono Cross est déjà aux commandes sur ce premier opus, et son travail s'avère incontestablement exellent, il est d'ailleurs accompagné de Nobuo Uematsu: Peaceful Days, Memories Of Green, Silent Light, To Far Away Times (coup de coeur de l'ost), Corridors Of Time, At The Bottom Of The Night sont des exemples de musiques très reposantes, baignées de nostalgie et de tristesse. De toutes manières, la plupart des musiques du jeu (ambiance du moins) étaient composées après avoir discuté du scénario et sont donc prévues pour être parfaitement accordées à ce dernier.
Il n'y a aucun doute concernant l'émotion sucitée par le jeu. Malgrè de petits personnages en 2D, la richesse de l'intrigue, des environnements et surtout de l'ambiance musicale,  instaure un climat très singulier lors de chaque partie, qui envoûte le joueur et donne l'impression de participer à une aventure intemporelle. Il est vraiment difficile d'exprimer le sentiment éprouvé mais...jouez et vous comprendrez... C'est un charme que bien peu des jeux actuels arrivent à offrir. Sinon, on retiendra également la piste Undersea Palace, qui à le mérite d'être assez originale. Le thème d'Epoch (Wings That Cross Time) apparaît comme une véritable révélation et se montre très travaillé. Notons que chaque personnage a droit à son thème!
Côté pistes de batailles, il y a du bon et du moins bon, rien de bien transcendant à vrai dire « Boss Battle 1 » s'avère correcte mais rapidement lassante, à l'inverse de « Boss Battle 2 » qui se montre vraiment épique et reste dans les mémoires aujourd'hui encore! Le thème Battle des Random est quand à lui de bonne facture bien qu'un peu trop plat à mon goût, et surtout diablement court, ce qui est franchement déplaisant. A ce propos, il me semble qu'il existe un second thème de combat qui n'a pas été utilisé dans la version SNES (à laquelle j'ai joué), à voir donc pour les possesseurs de NDS. Magus Battle, demeure par contre un chef d'oeuvre, un morceau culte.

Les thèmes du Black Omen (Black Omen/Black Dream- selon les versions) et du combat final contre Lavos (Last Battle) sont par ailleurs réussis, teintés d'une atmosphère mystique typique de Mitsuda, et qui s'avère exellente. Dommage que le premier morceau soit bien trop court. J'ai par ailleurs remarqué que le travail de Uematsu ne se ressentait pas vraiment dans les différentes mélodies du jeu, qui sonnent toutes très « Mitsuda ».

Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test
Durée de vie

Pour un RPG portable, la durée de vie de CT est tout à fait correcte, bien que les personnes qui effectueront la trame en ligne droite n'auront pas forcément un temps de jeu conséquent au compteur (15/20h). Je pense notamment aux quêtes annexes de chaque protagoniste, accessibles en fin d'aventure, qui permettent l'obtention de très bons équipements, qu'on peut « zapper », si l'on ne fait pas attention...Un bon moyen de passer 5-6 heures de plus sur le soft, tout en découvrant quelques bonnes anecdotes sur notre équipe.
Concernant la version DS de Chrono Trigger, vous pouvez toutefois compter quelques heures de jeu supplémentaires , le temps de débloquer l'intégralité du donjon optionnel inédit, et de découvrir un nouvel Ending qui ouvre le chemin au dépaysant « Chrono Cross »...
Pour résumer, la trame en ligne droite ne prend pas plus de 20 h, mais elle atteint très facilement 30/40 h si vous prenez le temps de découvrir les à-côtés offerts par le jeu.

Niveau difficulté, le jeu est plutôt bien géré, et je n'ai eu que peu de problèmes durant l'aventure principale, bien que cela se corse énormément lors de l'arrivée au Black Omen, où des séances de Level Up s'imposent. C'est donc à ce moment là que je vous conseille de partir faire les annexes, histoire de progresser de manière « scénarisée ».

Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test   Chrono Trigger Test

Chrono Trigger ouvre la voie à la légende, s'affirmant comme étant aujourd'hui encore, l'un des meilleurs RPG de tous les temps. L'efficacité de son scénario, ses combats entraînants  quoique classiques et son exellent emballage graphique lui assurent de rester dans nos mémoires durant encore de longues années. Et pourtant, le support ne s'y prêtait pas forcément! Force est de constater que le résultat est là: Chrono Trigger surprend perpétuellement par sa richesse et sa profondeur, témoins d'un travail colossal de la part des concepteurs. Si vous n'y avez pas joué, je vous conseille vraiment d'embarquer à bord de l'Epoch le plus rapidement possible!
Au passage, il est tout de même navrant de constater que les stocks du jeu, le marketing, ont été clairement sous estimés lors de la réédition. Square-Enix s'est d'ailleurs plaind des ventes, mais, bien que le jeu soit exellent, il y a une leçon à tirer: et si, au lieu de nous porter des jeux tels quels, de réelles améliorations étaient apportées? Pas seulement un donjon optionnel, une fin supplémentaire, des passages en DA et ce genre de babioles...

A méditer.

Chrono Trigger Test

Points forts
Points faibles
Une trame scénaristique vraiment bonne, mais surtout très efficace et qui reste accessible, à la différence de celle de Chrono Cross.
Plusieurs Ending.
Crono est muet. Pour certains ce choix passera, pour d'autres, comme moi, il ne s'avèrera pas très censé, dommage...le jeu gagnerait en profondeur. Les situations poignantes ne manquent pas, certaines d'entre elles visant directement Crono.
Des personnages attachants et marquants. Le Design de Toriyama n'y est peut-être pas pour rien.
Les combats peuvent finir par lasser, il n'est pas toujours aisé d'éviter les ennemis...(la plupart des « random » battles sont d'ailleurs prévues, voilà un point frustrant.
Une ambiance graphique et sonore au top.
Deux ou trois passages retors, surtout sur la fin de l'aventure.
Les combats en ATB sont très dynamiques et rudement bien mis en place, malgrè une 2D qu'on aurait pu penser « réductrice ».
Certaines pistes bien pensées demeurent toutefois beaucoup trop courtes!
Bonne durée de vie, en particulier sur NDS.
Un remake sans « modifications » ou améliorations majeures...
© 2009 - 2015 Universalsoluce.com (anciennement Airpg.fr) | Toute reproduction interdite | Mentions légales